Tourisme solidaire

Nio Far prône un tourisme alternatif et solidaire

Nio Far est avant tout un projet qui a une forte vocation sociale et environnementale locale, destiné à réduire des précarités et éveiller les consciences. Dans le développement d’un modèle économique viable et durable, le tourisme solidaire est apparut comme un moyen de soutenir financièrement les différentes activités de l’association aux bénéfices notamment des jeunes du département. Venir séjourner sur l’éco-lieu Nio Far c’est donc prendre toute part à la vie de l’association, à ses missions et dire « oui » à une nouvelle forme de tourisme, alternatif et participatif tourné vers l’autre. C’est décider de voyager de manière durable et responsable et partager des valeurs de réciprocité, d’échange de savoirs, de partage de connaissances.

Le séjour participatif

Avec ce séjour sur l’éco-lieu, les éco-voyageurs organisent leur temps comme ils l’entendent. Nio Far propose simplement de réaliser « la journée solidaire » durant laquelle les éco-voyageurs consacrent une journée à l’échange avec la population locale. Cette journée, dédiée à la réciprocité, consiste à rencontrer artisans, personnes exerçant la même profession… afin de découvrir et d’échanger sur les différentes techniques et savoir-faire. Ça peut également être l’occasion de passer une journée dans un établissement scolaire que ce soit pour échanger avec le corps enseignant ou faire une présentation aux élèves, se mobiliser autour d’un projet local, etc…

Le séjour volontaire

Ce séjour sur l’éco-lieu consiste à venir animer un stage de 5 jours auprès de jeunes de tous horizons. Ce séjour engagé et volontaire est basé sur l’envie de partager son savoir et d’accompagner un groupe de 8 personnes (maximum). Ces stages ont pour but d’initier, de familiariser, de faire découvrir, d’ouvrir le champ des possibles à la jeunesse de la localité ! Au-delà de la découverte d’une activité ou profession, ces stages ont également vocation à permettre à des décrocheurs scolaires de reprendre confiance en eux et pourquoi pas à susciter des vocations. L’éco-voyageur jouera un rôle important dans le groupe pendant ces 5 jours et la réciprocité forte.